12 janvier 2015

Jacques a dit .....

Comme nous tous, il y a quelques jours, je suis restée hébétée devant l'enfer dans lequel est entré mon pays. Depuis je ne ris plus, je pleure. Pour la nouvelle année sur Fb, j'avais cité Alexandra le Dauphin, qui disait "La course au bonheur tient parfois à peu de choses : une paire de running enfilée et vous noyez votre amertume dans le goudron salvateur pour en ressortir fortifié.  Portez vos tennis et courez. Chérissez ceux qui vous sont chers et laissez de côté ceux qui vous asphyxient." Je suis plutôt solide et... [Lire la suite]